A vélo en Afrique de l'Ouest, une première vidéo

Les vidéos sont de retour !

J'ai eu beaucoup de temps pour être efficace sur le cargo qui m'a ramené de Cape Town à Rotterdam en trois semaines. Sans internet et réseau cellulaire, je n'avais rien à faire, mais je regarde la mer et en travaillant sur mon portable, donc je suis maintenant de retour en Europe avec la plupart de mes vidéos compilées.

L'inconvénient, c'est que je n'ai pas été cohérent avec le tournage en faisant du vélo dans certains pays. Je n'ai presque aucune vidéo de certains pays, les méchants des autres, il a donc été plus difficile de faire un film divertissant hors de lui. Par exemple, à 1500 KM à vélo au Sénégal, j'ai seulement 23 prend, alors que j'ai trois fois plus pour le 700 KM à vélo en Sierra Leone. Elle dépend de mon humeur, les conditions météorologiques, et sur le fait je ne considère pas mes films de pays comme a « livrables ». C'est pourquoi j'ai combiné certains pays ensemble, sont ici au Sénégal, la Gambie et les deux guinées réunies.

Ce film, de 2800 kilomètres à vélo dans les quatre pays plus de 3 mois, caractéristiques de la mosquée de Touba, la ville de Saint-Louis, le Lompoul « désert », un poste-frontière entre la Gambie et Casamance qui n'existe pas vraiment, le marché à Bissau et la saleté et aux routes dures de la Fouta Djalon (pour pas beaucoup plus de temps, depuis la route de Koundara-Labé est être pavé par les chinois).

Les vidéos sont compilés en HD 1280 x 720, donc ils vont jouer fine plein écran.

Villes et villages traversés:
Sénégal (Saint-Louis, Djoudj, Louga, Touba, Lompoul, Mboro, Dakar, Toubab Dialaw, Foundiougne, Kaolack, Abéné, Ziguinchor) – Gambie (Amdalai, Juffureh, Serekunda) – Guinée-Bissau (Bula, Bissau, Bafata, Gabu) – Guinée (Pita, Koundara, Labé, Mamou, Farmoriah).

Tags :
Partager Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone