Le massif du Mayombe

La fibre optique est à Dolisie, depuis 2009, mais il est relié à rien. Les cafés internet sont plus lents qu'un réseau 2G. Étant donné que les jeunes peuvent accéder à Facebook sur leurs téléphones (il ya même un signal 3G dans la ville), les cafés internet sont désertés. Nous n'avons aucune raison de rester plus longtemps.

De plus, le consulat d'Angola ne me laisse même pas entrer dans le bâtiment. La sécurité sur le stand de la porte me disent qu'ils délivrent des visas de transit seulement et uniquement pour les résidents du Congo, je suis donc gentiment demandé à voir un autre endroit. Je sais que ce n'est pas tout à fait vrai, mais j'avais prévu de visiter le plus grand consulat à Pointe-Noire en tout cas.

20140110-DSC_7904
Vente de puneus



La route laissant Dolisie à Pointe-Noire est Neuve, car les chinois l'ont juste terminée.

New road Dolisie Pointe-Noire
Grumiers entre Dolisie et Pointe-Noire

Primus beer, Congo
Primus est (pas) la bière congolaise (meilleure)

New road Dolisie Pointe-Noire
Une autre carrière pour le chinois

Nouvelle route Dolisie, Pointe-Noire

Une nouvelle barrière de péage, pas opérationnelle encore, marque l'entrée sur l'autoroute. Je trouve ça bizarre que, comme la nouvelle route remplace l'ancien, il laissera des pilotes avec aucun autre choix que de payer les frais de route. Mais même avec un droit de péage, il finira probablement moins cher que l'habitude d'être : il a fallu une journée pour conduire les 150 kilomètres avant, ne mentionnant ne pas les pannes et seulement 2-3 heures maintenant.

Il y a un gros baobab juste à côté de la barrière de péage, appelé l'arbre de Brazza. Il est dit que la même Pierre Savorgnan de Brazza reposait sous cet arbre.

L'arbre de Brazza, Dolisie
L’arbre de Brazza

20140110-DSC_7923
Respecter le code de la route

New road Dolisie Pointe-Noire
Nouvelle marque sans frais

On s'attendrait qu'une route agréable rend le voyage plus sûr. Mais camionneurs sans doute encore en voiture comme s'ils étaient sur un chemin de terre, changement de côtés selon où la route est meilleure et où ils n'ont pas besoin de frein. Il y a une bonne quantité d'accidents et d'épaves de camions.

Dans le même temps, les chinois sont renforcer les parois de la montagne et pose parfois une autre couche de goudron sur la route. Il a été inauguré par le Président, il y a un an, mais le marquage de la chaussée blanc manque encore à certains endroits.

New road Dolisie Pointe-Noire
Beaucoup d'accidents avec le goudron et il doit avoir été pire sur la saleté

New road Dolisie Pointe-Noire
Plus de travaux routiers

Chinese building the Dolisie Pointe-Noire road
Travailleur route vendant un porc-épic devant le patron chinois

La route traverse la réserve de biosphère de Dimonika, où un signe indique qu'il est interdit de pêche à la dynamite. Ces montagnes sont appelés les Mayombe. Il est assez raide pour la région, mais je ne pense pas que je suis plus que d'habitude la transpiration. Il doit y avoir un plafond sur la quantité de sueur qu'un homme peut produire de toute façon.

Massif du Mayombe

Pangolin bush meat
#62 De la viande de brousse : le délicieux Pangolin

À Mvouti, je complète mon expérience de viande de brousse avec Pangolin. C'est un animal mignon légèrement plus petit qu'un porc-épic, mais beaucoup plus savoureux. Je n'ai jamais vu un vivant, mais je commence à s'habituer aux animaux sauvages par leur goût et non par leurs sons. Je reçois trois morceaux pour 1200 CFA avec du pain. La peau finement au carré et la viande rouge sombre à l'intérieur des goûts plus près vers le porc que les viandes de gibier.

Le massif que du Mayombe est également où provient de l'eau minérale de Mayo. Nous remplir nos bouteilles dans un virage où un printemps s'écoule. Chaque pilote s'arrête ici aussi bien.

Massif du Mayombe
Chemin de fer Congo océan traversant le Mayombe

Massif du Mayombe

Il y avait ce travailleur route courir après les voitures avec un porc-épic, sous les yeux du patron chinois avec lesquels il ne peut pas communiquer. Viande de brousse en vente ne dure pas longtemps ici, il est très populaire. Il a réussi à vendre l'animal pour environ 10'000 CFA. Plus tard, j'ai vu des gens qui vendent une gazelle vivante, deux fois. La deuxième a été achetée pour 6500 CFA (10 €).

Bush meat
Viande de brousse : la gazelle

Il y a beaucoup de campements dans le Mayombe, les gens sont de plus en plus bananes. Un homme me dit que lors de l'inauguration de la route, l'an dernier, le président Sassou n'était pas convaincu et il a demandé les chinois pour le construire à nouveau. Je suis d'accord, le goudron a surface ondulée parfois basse fréquence, et à coup sûr les nids de poule apparaîtra avant son deuxième anniversaire.

Chinese building the Dolisie Pointe-Noire road
Roadbuilding manuel chinois

Nous nous arrêtons pour le camping quand il est presque nuit. Une fois dans notre champ vide, nous visitons ce que nous croyons, c'est un toit à proximité. Nous ne pouvons pas voir une grande partie de la lune. Et il arrive à avoir deux personnes dedans ! La maison est une cabane en bois avec une bâche sous un toit. Les deux hommes à l'intérieur de dire qu'ils sont la collecte de ferraille. Il existe de très vieux camions endommagées sur l'ancienne route, et ils portent les morceaux qu'ils peuvent, sans aucun outil. Ils ne savent toujours pas comment ils le porteront à Pointe-Noire, où ils pourraient vendre pour 160 CFA (0,25 €) par kilogramme.

Ils semblent amis mais je ne suis pas à l'aise avec le fait qu'ils proviennent de la RD Congo, ils accroupie dans une cabane appartenant à autrui, avec trois sacs de plastique comme bagage et n'ont probablement aucun lien au Congo. Ils sont restés silencieux quand ils ont vu nous entrant dans le champ et pensé que nous étions des gens du pays. Puisque nos vélos et sacoches sont plus précieux que 160 CFA / kg, je préfère continuer et trouver un meilleur endroit pour camper.

20140110-DSC_7973

Nous cycle nuit plus de trois kilomètres jusqu'à ce que nous voyons une lumière. Et c'est une lumière réelle, pas un feu, ce qui signifie il y a tension. C'est un petit bar de bord de la route où les voisins et un chauffeur de camion sont également arrêtés : le pilote a réalisé ses lampes ont été cassées juste avant de le conduire dans la montagne.

Étant donné que P. et I. boivent ici et nous accueillent pour la nuit, nous sommes heureux de le faire. C'est une maison individuelle avec un groupe électrogène diesel au milieu de nulle part, avec des gens aimables et bavards. Ils ont fait un petit feu pour repousser les fourous. La pollution lumineuse, que nous pouvons voir un peu plus loin est un camp chinois près de Doumanga.

Nous buvons ensemble et parler de tout. Politique aussi, même si nous pourrions prévoir le contenu de la discussion. Nous ne sommes apparemment pas autorisés à dire Sassou, comme nous dirions, Francois Hollande, Sarkozy ou Obama, mais seulement « le président Sassou ». Malgré le respect accordé à son nom, il n'est pas apprécié : en tant d'années, il n'a pas mis en place un réseau d'électricité fiable et réseaux d'eau courante dans la capitale économique. “Mais avec lui, il n'y a paix“. Bien que la paix arrive “Grâce à ses milices armées“. Nos hôtes prétendent qu'ils seraient pas tués si ils disaient cela publiquement.

La démocratie est un concept vague, comme élections sont faites en quelque sorte correctement mais les annonces à la radio sont complètement différents. Ils disent qu'ils ne peuvent pas montrer l'opposition ou les armes parleraient. La guerre civile est sur, mais à coup sûr pas sur l'esprit de chacun. Un homme est lucid sur le fait que France mis en armes Sassou Lissouba était le Président.

La discussion est moins tendue, une fois que nous basculons lentement vers des sujets douces. Crédit est donnée à la décision de Omar Bongo au Gabon, parce que quand il est venu au pouvoir »toutes les prostituées au Congo ont été gabonaises. Mais ils sont vite rentrés chez eux et la vacance a été comblée par zaïroises (RD Congo)“.

L'essence que dont ils ont besoin d'acheter pour le générateur est vendu dans la brousse à 850 CFA un litre, un peu plus d'un euro, malgré la présence d'une raffinerie à proximité. C'est beaucoup trop dans un pays où l'huile est extraite. L'huile est précisément sous nos pieds. Les prix étaient environ 300 CFA au Nigeria et probablement à proximité de rien au Venezuela.

Day434-Accueil-140111

Nous apprenons aussi que la bière Turbo King de Kinshasa est 1500 CFA au Congo (prix à l'importation) mais apparemment deux fois plus fort et deux fois mieux que la même brassée à Brazzaville. Et la mention spéciale va à l'homme qui a dit que"vin en boîte est bonne, bien qu'issus de raisins” …

Les fourous sont toujours là au petit déjeuner. Ces moustiques invisibles complètement me manger vivant.



20140111-DSC_7980
Cicatrices de la fourous

Nous allons en faire à Pointe-Noire ce soir, mais nous ne voyons pas encore la côte. Les chinois sont verser une deuxième couche de goudron sur la route et ils disent que l'original présente déjà des fissures. Je doute que l'autre va durer longtemps non plus …

20140111-DSC_7987
Laisser ma trace dans le Mayombe

20140111-DSC_7988

Chinese building the Dolisie Pointe-Noire road
Ajoutant une autre couche de goudron

20140111-DSC_7995

Chinese building the Dolisie Pointe-Noire road
L'usine de goudron

Nous remplir des bouteilles d'eau à l'usine chinoise de goudron. Les travailleurs locaux sont moquent de “les chinois qui parlent Français” et nous invite à nos questions au sujet de la plante pour lui. Il ne parle que trois mots de Français. Après arabe, Français et anglais, le chinois pourrait être la langue la plus utile sur le continent ?

Eni Mboundi oil field
Une flamme lumineuse élevée dans la brousse

20140111-DSC_8001
Le forage de puits d'eau

20140111-DSC_8000

Chinois de construction de la route de Dolisie, Pointe-Noire

La flamme brillante, que nous avions vu une vingtaine de kilomètres il y a est maintenant juste à côté de la route. C'est la torche d'un gisement de pétrole onshore, appartenant à ENI, qui pèse, en termes de revenus et les employés, environ 75 % du Total.

Eni Mboundi oil field
Champ pétrolier ENI Mboundi

Eni Mboundi oil field
Torchère de Eni

Eni Mboundi oil field
Schlumberger est dans la place

Cyril initie un atelier de photographie mini pendant notre pause de Coca-Cola.

20140111-20140111_006
Atelier de photographie

20140111-20140111_007

20140111-20140111_009

20140111-20140111_008

20140111-DSC_8020

20140111-DSC_8022
Chinois tout faire, des routes aux champignons

20140111-DSC_8026

20140111-DSC_8029

Nous avons à traverser le marché de Vindoulou à l'entrée de Pointe-Noire. Le sable est de réduire la largeur de la route à la moitié de sa taille, créant un grand désordre.Nous faisons notre chemin à travers les camions, les boutiques et les vendeurs. Les pilotes sont modérément fous, j'ai vu pire.

Rael in Africa
Rael en Afrique

Nous arrivons à la maison de Katia et Nicolas. Je lui ai contact de Pascal plus d'un an auparavant, sans savoir si je le passerais à Pointe-Noire. La surprise est que Nicolas aussi pédalé 20 ’ 000 KM à travers l'Asie il y a quelques années …

20140111-DSC_8043
Mon shampooing sombre et bel depuis le Ghana

Alors, à quoi s'attendre, lorsque vous passer en Afrique et rejoindre la belle maison de blancs ? Tout sauf quelqu'un qui dit"Regardez, j'ai acheté vers aujourd'hui, nous allons les manger vivant“.

Eating nsombe worms
Les larves du charançon... miam !

Nous avions déjà vu ces vers de Nsombé à un petit marché au Cameroun, mais ils n'étaient pas cuites. Quand ils sont ensemble ramper dans une boîte, ils ne regardent pas si appétissants... Heureusement, Katia eux cuit bien et il descend très bien.

20140111-DSC_8049
Je n'avais pas le temps pour une telle photo avec celui vivant

Cependant, nous avons essayé un vivant au préalable. Le goût est différent, donc a été l'expérience …