Le Col du Chioula

En ce 2ème jour de décembre, nous démarrons un peu en retard après avoir discuté avec nos hôtes et pris un gros petit déjeuner. Je n'ai pas réussi à uploder toutes mes photos, la connexion internet est trop lente. Déjà que pour pouvoir me connecter à internet j'ai été obligé de reconfigurer le routeur de nos hôtes vu qu'ils avaient activé le filtrage par adresses MAC (ce sont surêment les petits-enfants qui ont changé la config sans le dire). En fin de compte j'ai passé beaucoup de temps à bidouiller pour peu de résultats.

Notre objectif du jour est très modeste étant donné qu'il consiste à finir l'étape avortée d'hier pour atteindre Ax-les-Thermes. Nous avons 30 km à parcourir pour grimper Col du Chioula et redescendre de l'autre côté. Nous pourrions aller plus loin mais après c'est déjà la grande montée pour l'Andorre via le Port d’Envalira à 2400 m et il nous semble préférable de se réserver toute une journée pour cette ascension. Essayons de faire les choses dans l'ordre.



Nous sommes conscients de notre chance au réveil avec un grand soleil qui brille dans le ciel (et en plus nous sommes à l'abri, pas dehors par -6°C) et nous espérons que la glace et la neige sur la route auront fondu d'ici à ce que nous arrivions là haut.

La montée jusqu'au col de la Chioula à 1429 m n'est pas trop raide mais il fait très froid.

20121202-IMG_0901
Première étape terminée, Col des Sept Frères à 1253m

Nous atteignons un premier palier à 1200m en arrivant sur un plateau abritant le domaine skiable de Camurac, avec ses pistes de ski de fond et de ski alpin. Nous sommes vraiment "à découvert", sans arbres pour nous protéger du vent, et il fait très froid.

20121202-DSC_2648
La route est froide et dangereuse

Je ne suis pas à l'aise et j'hésite à tourner le guidon sur cette route toute blanche, je pourrais glisser n'importe quand. Nous avançons lentement sur les parties enneigées et j'espère que nous ne sommes pas en train de redescendre trop bas avant la montée qui s'annonce.

20121202-IMG_0906
Du vent et de la neige

Un peu plus loin, nous attaquons la dernière partie segment de la montée , avec encore un peu plus de neige sur la route, et des automobilistes surpris de nous voir ici mais qui nous souhaitent bonne chance; et nous arrivons enfin au sommet.

20121202-IMG_0910
Une petite photo de col (facile) pour la route. La route est fermée après le panneau.

20121202-DSC_2654
Snow rider

20121202-DSC_2657
Le Col du Chioula, enfin, 1431 m

20121202-DSC_2659
-61 ° C dans la neige, maintenant je sais pourquoi il fait froid !

Au sommet du col, nous trouvons 5 voitures venues se garer pour faire du ski de fond ou des raquettes. La station n'est pas encore ouverte mais il y a déjà largement assez de neige. On peut dire que nous n'avons pas la matériel le plus adapté, avec nos vélos, mais nous sommes rassurés par les skieurs qui nous indiquent que la route qui descend vers Ax-les-Thermes, exposée plein sud, n'a (quasiment) pas de neige.

En revanche la neige commence à tomber ici et à part le blanc du sol ou le blanc du brouillard, il n'y rien à prendre en photo ici. Nous abandonnons l'idée d'avoir un magnifique point de vue sur les Pyrénées et attaquons notre descente.

20121202-DSC_2661
Vue depuis le Col du Chioula

La descente est le pire, parce que nous ne générons aucune chaleur. J'ai 3 couches sur les mains, mais ça ne les empêche pas de geler. Cinq minutes face à la pente, à serrer constamment les freins, suffisent à endolorir le bout des doigts. Nous faisons quelques pauses afin de remuer nos mains et nous réchauffer avant de reprendre la descente.

20121202-DSC_2665
Descente

Après un dernier virage au milieu des arbres, nous sommes comme suspendus au dessus de la ville d'Ax-les-Thermes. La dernière ville avant l'Andorre. Complètement entouré de blanc et d'arbres, sous un ciel bas et nuageux, le paysage est à couper le souffle. Nous sommes bien content de sentir la fin probable de cette (courte) journée déjà approcher.

20121202-DSC_2669
Ax-les-Thermes depuis le Col du Chioula

La fin de la journée marque aussi la fin de la France. Ce que nous apercevons, ou semblons apercevoir, derrière les nuages, est la route du Pas-de-la-Case, en Andorre. Nous sommes dans la neige, nous avons froid, et s'en est bientôt fini de la France, enfin pas tout à fait…

20121202-DSC_2673
Ax-les-Thermes depuis le Col du Chioula

Après un peu plus de 3 heures de pédalage, nous atteignons Ax-les-Thermes. Il une ville de taille modeste et juste après y être entré, nous trouvons un bâtiment avec des colonnes, sur la place principale. Il s'agit du centre thermal. Nous entrons dans le hall pour nous réchauffer, enlevons nos gants et sentons le sang circuler à nouveau dans nos doigts et nos orteils.

Comme ce n'est tout à fait la fin de la journée, nous pouvons attendre un peu ici et reprendre jusqu'au prochain village, Mérens, situé 10 km plus loin le long de la route vers Andorre. Mais nous abandonnons cette idée dès l'instant où nous apercevons, à travers les fenêtres, l'intérieur des bains avec les gens qui s'y prélassent. Nous décidons de passer le reste de la journée ainsi que la nuit à Ax-les-Thermes, pour régénérer nos jambes dans les bains. Demain c'est le plus haut col des Pyrénées qui nous attend.

20121202-DSC_2675
Ax-les-Thermes – thermes

20121202-DSC_2682
Nous cachons nos vélos dans la salle des machines (bien au chaud!)

Nous prenons un chambre d'hôtel pour rester au sec et au chaud et reprenons des forces avec une pizza Montagnarde en espérant que demain nous n'aurons pas autant de neige et de pluie que les gens le prédisent. Les prévisions météo changent tous les jours, et même quand elle s'avèrent exact, elle se trompent de quelques heures... donc nous ne pouvons pas vraiment faire confiance aux sites Internet ni à la télévision, mais nous continuons à vérifier quand même. Se retrouver à 2400m sur la route avec un vélo à un mauvais moment de l'hiver, c'est l'assurance de passer soit un mauvais moment, soit un très mauvais moment.

20121203-DSC_2685
Piscine thermale