Sortir de Barcelone

Après trois bonnes journées chez Laura à Barcelone, passées à visiter, rattraper les douches en retard, refaire mon manque de sommeil et mon retard sur le blog, je remets la machine musculaire en route pour aller jusqu'au sud de l'Espagne.

20121208-IMG_1051
Scène de la Nativité en Catalogne

J'ai également nettoyé toute la boue accumulée sur mon vélo, ceci d'une façon légèrement plus sophistiquée que d'habitude (à la brosse à dent), et il y en avait encore une belle quantité. J'ai resserré les boulons (certains en avaient vraiment besoin), huilé la chaîne, etc. Mon vélo s'est refait une nouvelle santé, il est noir et brillant au lieu d'être marron, et ma brosse à dent a trouvé une seconde vie, donc tout le monde est content. Enfin presque tout le monde, mon dos n'a pas trop apprécié la séance de nettoyage.

20121208-IMG_1053
La Casa Batlló de Gaudi

Je dois aussi changer l'huile du moyeu à vitesses intégrées Rohloff. L'entretien se borne au changement de l'huile tout les 5000km.. J'ai un kit pour ça sur moi, mais au moment de le déballer je me rend compte qu'une des petites bouteilles s'est cassée, et l'huile s'est répandue dans le sac du kit. Du coup il me faut donc 2 kits, un pour maintenant et un pour plus tard. Heureusement il y a un magasin à Barcelone qui vend ce genre d'équipement, où Bicyclown et Heinz Stucke (100.000 km pour le premier, presque 50 ans de cyclisme pour le deuxième) sont très connus. Le patron sympa de Bike Gracia m'aide à faire le changement et j'achète un autre kit, donc je suis bon pour au moins 10 000 km maintenant.

20121211-IMG_1074
Sagrada Familia

Nous mettons également plus de tension dans la chaîne, qui avait déjà fortement chutée depuis la dernière opération du genre. Je me demande de combien de millimètre je vais allonger la chaîne avant qu'elle ne casse.

Enfin je quitte Barcelone, non pas le long de la côte mais, suivant les derniers conseils que j'ai eu, par les collines. Cela me permet d'avoir un beau panorama sur la ville.


Day038-Bike-121211
Panorama de Barcelone

20121211-DSC_2958

Je continue sur une route petite et agréable, à l'exception d'un peu d'autoroute, jusqu'au Cervalló. Ça fait du bien de savoir que le vélo sur lequel je suis assis est propre comme un sou neuf. Je n'avance pas plus vite, mais il émet un son agréable, et je me sens comme après une douche longtemps attendue.

En parlant de douche, je vais bientôt à avoir besoin d'en prendre une car, à effort équivalent, je transpire désormais bien plus. Je pense qu'il fait plus de 10°C la journée maintenant, et ça faisait looooongtemps que ça n'était plus arrivé.

20121211-DSC_2961
Paysage suburbain

Passé Cervalló la route n'est pas super belle. La seule chose pour me distraire et ne pas voir le traffic, c'est les usines de ciment. Il y a un système assez intéressant pour que les automobilistes respectent la limitation de vitesse quand celle-ci est basse et que la route est rectiligne. Il y a un feu orange clignotant, en plein milieu d'une portion de route droite. En amont, des panneaux annoncent aux conducteurs que si ils dépassent la limite de 50 km/h, le feu passera au rouge. Ç'est possible que ça marche, si les gens ressentent plus de culpabilité à griller un feu rouge qu'à être en excès de vitesse.

Day039-Accueil-121212

Tout ceux à qui j'ai posé la question m'ont dit que la route est "feo" (laide) jusqu'à Valence; en fait jusqu'en Andalousie. Et peut importe que je passe par la côte ou plus à l'intérieur des terres (ou alors il faut que je parte carrément à l'ouest vers Madrid, le long du chemin de Saint Jacques de Compostelle). Ce n'est pas super motivant, au contraire de Grenada et la Sierra Nevada qui arrivent dans une semaine.

La route jusqu'à Vilafranca Del Penedès est toujours laide et très fréquentée. Bien que ne pas très rectiligne, c'est quand même une nationale. Il y a beaucoup de camions pour me tenir compagnie et de nombreuses carrières comme décor.

20121212-IMG_1095
Malheureusement, c'est le meilleur endroit disponible pour faire une pause

20121212-DSC_2976
Vilafranca Del Penedès

20121212-DSC_2978
Si j'ai bien compris, c'est une énorme machine pour la production de vin

Après Vilafranca Del Penedès, qui aurait pu être un bon point de départ si j'avais quitté Barcelone avec un court trajet en train, j'ai la possibilité d'emprunter de plus petites routes, parallèles à la côte, mais à 20-30 km à l'intérieur des terres

Tags :
Partager Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone